Vous êtes ici :

AccueilGlossaire › E


E

E.H.

Equivalent-Habitant. Unité de pollution industrielle correspondant à celle d'un habitant en une journée. Charge organique biodégradable ayant une demande biochimique d'oxygène en cinq jours (DBO5) de 60 grammes par jour.

 

E.N.S.

Espace Naturel Sensible.

 

E.P.L.

Etablissement Public Loire (anciennement E.P.A.L.A. : Etablissement Public pour l'Aménagement de la Loire et de ses Affluents).

 

Eau de pluie

Eau provenant des précipitations atmosphériques et qui n'est pas encore chargé de substances solubles issues de la terre.

 

Eau de ruissellement

Eau de surface qui s'écoule vers un cours d'eau à la suite d'une forte chute de pluie.

 

Eau souterraine

Eau retenue qui peut généralement être récupérée au sein ou à travers d'une formation souterraine.

 

Eau superficielle

Eau qui coule ou stagne à la surface des sols.

 

Ecosystème

Système dans lequel il existe des échanges cycliques de matière et d'énergie dus aux interactions entre les organismes présents et leur environnement.

 

Ecoulements superficiels

Ensemble des cours d'eau participant au ruissellement d'un bassin versant.

 

Ecrêtement de crue

Opération consistant à stocker momentanément la pointe d'une crue pour protéger les intérêts de l'aval.

 

Effluent

Eau usée ou eau résiduaire provenant d'une enceinte fermée telle qu'une station de traitement, un complexe industriel ou un étang d'épuration.

 

Embâcle

Terme général désignant un amoncellement de troncs d'arbres, débris ... dans un cours d'eau pouvant former un barrage et provoquer des inondations.

 

Émissaire

Canal d'évacuation des eaux.

 

Endogène

Produit dans le milieu considéré.

 

Enjeux

personnes, biens, activités, patrimoine, moyens, etc. susceptibles d'être affectés par un phénomène naturel.

 

Enrochement

Ensemble de quartiers de roche ou de blocs de béton entassés sur un sol submergé ou mouvant pour servir de fondation ou de protection à des ouvrages immergés

 

Erosion

Phénomène résultant de l'action mécanique de l'eau qui arrache des particules de terre aux berges et qui entraîne par conséquent une dégradation des berges.

 

Espèce

Groupe d'individus ayant des caractéristiques identiques, transmissibles par hérédité.

 

Etang

Plan d'eau d'origine naturelle ou artificielle, de faible profondeur sans stratification thermique stable, alimenté principalement par son bassin pluvial.

 

Etiage

Niveau de débit le plus faible atteint par un cours d'eau lors de son cycle annuel. En terme d'hydrologie, débit minimum d'un cours d'eau calculé sur un temps donné en période de basses eaux.

 

Eutrophe

Qui possède une forte teneur en éléments nutritifs (eau ou sol eutrophes) ; qui exige des sols non désaturés ou des eaux riches en éléments minéraux (plante eutrophe).

 

Eutrophisation

Enrichissement excessif du milieu aquatique en nutriments (nitrates et phosphates) et provoquant un déséquilibre grave de la flore et de la faune aquatique, dû notamment à la baisse de la teneur en oxygène dissous lors de la phase de décomposition. D'autres facteurs concourent à l'eutrophisation comme le ralentissement de la vitesse de l'eau, la température et l'éclairement.

 

Exutoire

Point le plus bas d'un réseau hydraulique ou hydrographique par où passe toutes les eaux de ruissellement drainées par le bassin.

Recherche par mots-clés

Inscription à la lettre web

S'inscrire à la lettre web

Accès Espace Pro

Authentification

Menus

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com