Vous êtes ici :

AccueilGlossaire › I


I

I.C.P.E.

Installations classées pour la protection de l'environnement. Les installations visées sont définies dans la nomenclature des installations classées établies par décret en Conseil d'Etat, pris sur le rapport du Ministre chargé des installations classées, après avis du conseil supérieur des installations classées. Ce décret soumet les installations à autorisation ou à déclaration suivant la gravité des dangers ou des inconvénients que peut présenter leur exploitation. Sont soumis aux dispositions de la loi "Installations classées" du 19 juillet 1976, les usines, ateliers, dépôts, chantiers et d'une manière générale les installations exploitées ou détenues par toute personne physique ou morale, publique ou privée, qui peuvent présenter des dangers ou des inconvénients soit pour la commodité du voisinage, soit pour la santé, la sécurité, la salubrité publique, soit pour l'agriculture, soit pour la protection de la nature et de l'environnement, soit pour la conservation des sites et des monuments. Les dispositions de la présente loi sont également applicables aux exploitations de carrières aux sens des articles 1er et 4 du code minier. Loi 76-663 du 19/07/76.

 

I.I.B.H.

Institution Interdépartementale du Bassin de l'Huisne. Mise en 2000 part les conseils généraux de l'Orne, de l'Eure-et-Loir et de la Sarthe, cette collectivité assure la maîtrise d'ouvrage des actions et décision de la Commission Locale de l'Eau chargée de l'élaboration et du suivi du S.A.G.E. du bassin de l'Huisne.

 

Impact

Ensemble des effets d'un phénomène (préjudices, dommages, désordres).

 

Impluvium

Bassin de réception des eaux de pluie (bassin versant d'un cours d'eau)

 

Indice biologique global normalisé (I.B.G.N.)

Permet d'évaluer la qualité générale d'un cours d'eau au moyen d'une analyse de la faune benthique qui est considérée comme une expression synthétique de cette qualité générale (eau + habitat). Les valeurs indicielles vont de 1 à 20 ; cette dernière correspond à une référence optimale (meilleures combinaisons observées du couple nature - variété de la macrofaune benthique prélevée et analysée selon le protocole de la méthode).

 

Indice biotique (I.B.)

Méthode d'appréciation de la présence ou de l'absence d'altérations de la qualité de l'eau par analyse de la faune benthique. Les systèmes pollués ont des notes proches de 1, ceux peu ou pas altérés se rapprochent de 10.

 

Infiltration

Pénétration d'eau dans le sol ou une roche poreuse. Se produit quand l'eau coule dans les pores plus importants d'une roche ou entre les particules du sol sous influence de la gravité, ou en raison d'une humidification graduelle des petites particules, par capillarité.

 

Influences biogéographiques

Caractérisation d'une population animale en fonction d'influences géographiques principalement d'ordre climatique et d'origine des espèces (exemple : espèces boréales, arctiques, méditerranéennes, montagnardes, atlantiques, centre européennes, etc.).

 

Inondation

Envahissement par les eaux de zones habituellement hors d'eau pour une crue moyenne (dictionnaire d'hydrologie de surface).

 

Intensité

Expression de la violence ou de l'importance d'un phénomène, évaluée ou mesurée par des paramètres physiques (hauteur d'eau, vitesse du courant, durée de submersion, débit, etc.).

 

Invertébrés

Animaux dépourvus de colonne vertébrale (insectes, crustacés, mollusques, vers, etc.).

 

Irrigation

Application contrôlée d'eau à des terres agricoles, à des champs de foin ou à des pâturages pour compléter l'apport naturel d'eau.

 

Isotherme

Nom ou adjectif : ligne reliant des points ayant une même température.

Recherche par mots-clés

Inscription à la lettre web

S'inscrire à la lettre web

Accès Espace Pro

Authentification

Menus

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com